• L'actrice pornographique Jessica Jaymes, vue dans Weeds, meurt à l'âge de 43 ans

    La cause de son décès reste inconnue. Une enquête est en cours.

  • La police israélienne blesse mortellement une Palestinienne à un checkpoint

    Les forces de sécurité israéliennes ont tiré sur une Palestinienne, mercredi 18 septembre, au point de passage de Qalandiya, entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée. La femme est ensuite décédée à l’hôpital. Selon les autorités israéliennes, elle avait brandi un couteau en direction des policiers.  Une vidéo de 42 secondes publiée sur les réseaux sociaux, mercredi 18 septembre, montre une partie de la scène, filmée depuis une voiture. Un membre des forces de sécurité israéliennes tire sur une femme se trouvant au bord de la route et semblant s’avancer vers eux. Elle s’écroule alors et tente de se retenir sur un terre-plein, le long de la route. Dans sa chute, elle fait tomber un objet au sol. "Il lui a tiré dessus ! Il a tiré sur sa jambe", disent les hommes dans la voiture, en arabe. Le policier, accompagné d’au moins deux collègues, s’approche alors d’elle et éloigne l’objet avec son pied. Allongée au sol, la femme semble tenter de ramper.  Attention, ces images peuvent choquer.  Sur Twitter, le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a indiqué qu’une "terroriste" avait tenté de perpétrer une attaque au couteau au poste de sécurité de Qalandiya, un point de passage entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée. Selon lui, ses unités ont alors réagi et tiré sur elle, la blessant "modérément". Il a également publié une photo du couteau qui serait tombé des mains de la femme.  Dans un communiqué des forces de sécurité mentionné par le magazine israélien The Times of Israel, celles-ci assurent avoir demandé à la femme de s’arrêter, quand elles l’ont vue s’approcher d’eux. Mais elle “n’a pas réagi à cette demande et a sorti un couteau”, peut-on lire dans le communiqué. La Palestinienne a ensuite été emmenée à l’hôpital Hadassah de Jérusalem, où elle est décédée, rapporte encore The Times of Israel.  Dans un communiqué, l’ONG Amnesty International a indiqué que les images montraient "la femme debout à une certaine distance des gardes israéliens [...]". "Elle ne semblait pas porter d’arme à feu et ne constituait pas une menace immédiate pour les agents de sécurité ni pour les personnes se trouvant à proximité quand ils ont tiré. [...] Selon le droit international, la force léthale ne doit être utilisée que lorsque cela est strictement inévitable et pour protéger les personnes d’un risque imminent de mort ou de blessures graves”, rappelle encore Amnesty International. Le 31 mai dernier, un jeune palestinien de 19 ans avait déjà été tué par la police israélienne après avoir blessé deux Israéliens avec un couteau dans la Vieille Ville de Jérusalem. L'incident du 18 septembre intervient au lendemain des élections législatives en Israël, qui n’ont pas permis de dégager une majorité claire.  LIRE SUR LES OBSERVATEURS (2018) : L’armée israélienne tire-t-elle sur les journalistes ? Une reporter accuse

  • PHOTOS. Lynda Lacoste fête ses 53 ans : que devient l'ex star d'Hélène et les garçons

    Star d'Hélène et les garçons dans les années 1990, Lynda Lacoste fête son 53e anniversaire, ce jeudi 19 septembre.

  • Emmanuel Macron décidément très remonté, il lance un ultimatum à Boris Johnson

    La tension monte entre Emmanuel Macron et Boris Johnson. Alors que le Brexit s'enlise, le président français a sommé le premier ministre britannique de présenter un plan clair d'ici le 30 septembre.

  • ELLE.fr

    Ophélie Winter : le parcours chaotique d'une idole

    Ophélie Winter serait au plus mal. L'idole des années 90 vivrait dans la rue. Dans les années 90, Ophélie Winter devient l'idole de nombreuses jeunes filles, qui copient ses looks, chantent à tue-tête "Dieu m'a donné la foi", l'appellent "Ophélaï" et rêvent de sa chevelure blonde. Son album "No Soucy" est un succès, et les tubes s'enchaînent. "Le feu qui m'attise" "Shame on you"… Elle est la star du moment. Elle s'essaie au cinéma sous la direction de Claude Lellouch, donne la réplique à Jean-Marc Barr et Marion Cotillard, et côté vie privée, elle forme le couple le plus en vue avec MC Solaar. Plus discrète dans les années 2000, on la voit néanmoins dans le jury de "Popstars" en 2007. Ophélie Winter a des ennuis de santé, elle a une névralgie d'Arnold, qui cause une paralysie faciale.Mais en 2014, elle fait son grand retour médiatique dans l'émission "Danse avec les stars". Alors qu'elle est la star incontournable de la saison, on l'imagine aller aller loin dans la compétition, mais son aventure s'arrête au bout de trois semaines, et n'hésite pas à dire qu'il s'agissait de la "pire expérience de [sa] vie". Depuis, la chanteuse est quasi absente du paysage médiatique. Selon "Public", elle est mariée à un Hollandais avec lequel elle réside à Dubai, et dont elle divorce en 2017. Aujourd'hui, le magazine annonce qu'Ophélie Winter est à la rue et vit dans sa voiture, photos à l'appui. Sur Instagram, sous son dernier post, beaucoup de fans lui envoient des messages de soutien. "Si tu as besoin je suis là" peut-on lire.

  • Real Madrid: Areola regrette les critiques après la publication d'une photo au Parc avec Mbappé et Choupo-Moting

    FOOTBALL - L’ancien gardien du PSG a été pris en photo avec Mbappé et Choupo-Moting, tout sourire, après la défaite du Real Madrid au Parc face au PSG

  • Alain Soral condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir diffusé un clip de rap antisémite

    L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été condamné ce jeudi à 24 mois de prison, dont 18 mois ferme, pour avoir diffusé sur son site un clip de rap «gilets jaunes» antisémite.